Charlie Dalin (Skipper Macif 2017) : « une fin de parcours musclée » - Le 21 septembre 2017 - 14:39

« Après le Fastnet, on a eu 24 heures mouvementées. Il fallait rester collé à la barre et ce n’était pas très drôle. Ensuite quand le front est arrivé, on s’est retrouvé sous spi à 12 nœuds face à la mer en pleine nuit. Avec la mer chaotique qui restait on avait le choix entre transpercer les vagues ou bien monter au-dessus d’elle et retomber lourdement derrière. On barre avec la peur de tout casser, ce n’est pas forcément très agréable. Ensuite, il a fallu négocier l’arrivée dans la baie de Douarnenez. Je voyais derrière moi Nicol (Lunven) et Alexis (Loison) qui revenaient, j’ai préféré faire un empannage pour aller les contrôler. En tous cas, Douarnenez me réussit bien. C’est bien de finir la saison sur une bonne note comme celle-là. »